Le raté de la réforme des rythmes scolaires

Coloriage, coloriage, encore du coloriage... from Pixabay

Coloriage, coloriage, encore du coloriage… from Pixabay

La difficulté, c’est que je suis d’accord avec le principe, mais pas du tout avec son application.

Déjà, le but est semble-t-il de palier à l’échec scolaire, en saisissant le problème à sa source, en essayant de comprendre pourquoi 15% des élèves qui passent du CM2 à la 6ème n’ont pas une bonne maîtrise de la lecture et de l’écriture. On veut s’approcher des rythmes pratiqués par nos voisins européens, qui usent quasiment tous de la semaine de 4 jours et demi, et pour qui cela semble fonctionner. Les chiffres le montrent grâce aux évaluations à l’école primaire, le niveau de nos petites têtes blondes est inférieur aux autres élèves européens. Alors, 4 jours et demi, oui, mais avec en plus des heures d’activités facultatives, proposées au sein de l’école. Parfois étalées sur toute la semaine, par périodes de 3/4 d’heure ou d’une heure, et parfois réunies en une demi-journée. Bien sûr, que je suis d’accord, qui ne souhaite pas la réussite de ses enfants ? Lire la suite