Fabriquer des étiquettes pour les cadeaux

Etiquettes cadeaux pour Noël

Cette année, j’ai choisi de réaliser moi-même certains des cadeaux qui seront sous le sapin (Non, non… vous n’en saurez pas plus !). Du coup, je voulais fabriquer des petites étiquettes et je me suis dis qu’un petit pas à pas pourrait plaire à pas mal d’entre vous…  🙂 pas besoin d’ordinateur, de quelconque talent de graphiste ou de matériel très élaboré !

Pour commencer, j’ai choisi de faire mes étiquettes en kraft, j’ai donc récupéré une enveloppe dans la pile de paperasses destinées au recyclage. Une règle, un crayon et une paire de ciseaux suffisent. (Pour la suite, munissez-vous de colle, d’un stylo noir, d’une perforeuse et de ficelle. Et puis c’est tout !)

Matériel pour étiquettes

 

 

Ensuite, je trace mes étiquettes sur le papier : pour ma part il m’en fallait 4, plus 1 en cas d’erreur. J’ai prévu double pour doubler l’épaisseur, d’où l’utilisation de colle, ce qui s’avère donc inutile si vous préférez utiliser un joli papier épais.

Traçage des étiquettes

 

Le découpage terminé, je plie donc en deux mes étiquettes pour qu’elles soient suffisamment rigides.

Pliage du kraft

 

Ensuite, j’utilise de la colle Cléopâtre à utiliser au pinceau. Ça traîne dans mon carton de loisirs créatifs et je m’en sers souvent, je trouve le résultat plus abouti qu’avec de la colle en bâtonnet ou en tube.

Vernis colle Cléopâtre

 

J’applique sur les deux côtés avec un pinceau et je colle fermement. Même si par erreur cela bave un peu, pas de soucis, la colle sèche vite et devient transparente. C’est parce qu’il s’agit en réalité de « vernis colle« , qui est utilisé pour le collage de serviettes, et ce genre de trucs.

Collage des étiquettes

 

 

Mes cinq étiquettes prêtes, je patiente 5 minutes que cela sèche un peu et je trace les futures découpes d’angles.

Traçage des découpes

 

Je découpe le premier qui servira de gabarit pour les suivants et je me retrouve donc avec mes cinq étiquettes découpées bien proprement, elles commencent à prendre forme.

Angle des étiquettes découpés

 

Pour la suite, je me munis de ma perforeuse (heureusement que le vrai nom m’est revenu, j’appelais ça une trouyouteuse en fait, mais ça me paraissait un peu familier en fait…) et j’attaque.

Utilisation de la perforeuse

 

Attention cependant, le type de perforeuse que j’ai n’est pas vraiment pratique pour viser, heureusement que j’avais prévu une cinquième étiquette, car je me suis lourdée dans la première… Celle-ci m’a donc servi à faire les tests, pour la suite.

Etiquette ratée

 

Les quatre restantes bien perforées, il ne reste plus qu’à réfléchir au motif que je vais y apposer. Je fais donc des essais au crayon, sans trop appuyer. Il faut bien penser que le kraft, par exemple, n’apprécie pas trop la gomme, et que les marques risqueraient de gâcher le rendu final.

Quatre étiquettes perforées

 

J’ai donc fait un premier test, qui m’a paru plutôt réussi du premier coup. Je savais déjà à peu près ce que je voulais ça a donc été rapide. N’hésitez pas à vous inspirer sur la toile, Pinterest par exemple est une mine d’or !

Test au crayon

 

J’ai finalisé le tout avec un stylo plume et de l’encre noire (encore et toujours de la récup’, je n’achète que très peu de choses pour réaliser toutes les activités manuelles à la maison !).

Inscription à la plume

 

Et voilà le rendu final, une fois les petits débordements au crayon doucement gommés. J’ai ajouté de la ficelle bleue pour l’exemple, mais je ne sais pas si c’est celle que je vais conserver pour le jour J. Peut-être du rouge, qui sera plus raccord avec Noël… je ne me suis pas encore décidée !

Etiquettes avec ficelle

 

Pour le coup, j’ai inscrit « Made by Lélia » (ouuuuhhh je viens de ruiner mon identité secrète de Maman Choux) car cela servira à étiqueter des cadeaux faits maison, mais il est tout à fait possible de varier le texte, la forme, la couleur… J’aurais pu rajouter un peu de paillettes, des petits strass autocollants. Bref, ceci est une base, et une foule de possibilités s’offre à vous.

Pour ce premier pas à pas, rien de transcendant, je le sais. Mais je sais aussi que les loisirs créatifs, c’est comme la cuisine : on lit une recette, puis on s’inspire, on fait des tests, jusqu’à finalement créer sa propre recette. Recopier purement et simplement un pas à pas en cuisine, ça n’est pas amusant, et pour les DIY, c’est la même chose !

Amusez-vous bien, et faites parvenir les photos de vos jolis emballages cadeaux en les postant sur la page Facebook !

Publicités

Une réflexion sur “Fabriquer des étiquettes pour les cadeaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s