peluche mouton dans une tasse

Ces parents à la sortie de l’école [BINGO INSIDE]

La rentrée, c’était (presque) cool !

Même que Chouquette a pleuré parce qu’elle pensait que je resterai avec elle. Puis pendant 3 jours elle a pleuré à la sortie, car elle voulait rester encore. Et maintenant, ça roule !

Et même que Chouchou il était tellement content et qu’on est arrivé un petit peu en retard qu’il s’est assis à sa table sans même un au revoir. Il a repris le rythme comme si les vacances n’avaient jamais existé.

Emploi du temps de Ministre à domicile

Je découvre quelque chose de totalement nouveau : les parents à l’entrée et la sortie de l’école. Avec Chouquette qui est maintenant scolarisée en maternelle, emmener toute la marmaille le matin au bus à 7h40, c’est un peu chaud les haricots. Alors je les emmène moi-même en voiture jusqu’à l’école, située à 2 ou 3km de la maison, tout en haut d’une côte. Si je pouvais y aller à pied, ce serait moins drôle, voyons.

Je dépose Chouchou à 8h25, Chouquette à 8h35 et je repars avec Chouki, pour la halte-garderie à 8h45, ou pas. Puis à 11h45, je viens récupérer Chouquette qui n’a pas encore l’accès VIP au dortoir, pas avant au moins la Toussaint apparemment. Le soir, je m’épargne un aller-retour et je récupère Chouchou à l’arrêt de bus situé à 600 mètres de la maison. C’est pas plus rapide, bien au contraire, mais ça m’évite de tasser comme des sardines les P’tits Choux à l’arrière de la Clio fraîchement ressuscitée.

Le bingo « Devant l’école »

J’aime bien observer les gens, j’ai toujours été comme ça. Pas pour juger, ou pour critiquer, mais parce que ça m’amuse d’imaginer pourquoi ils sont habillés comme ça, comment ils parlent, quel métier ils exercent, etc. Le meilleur endroit pour observer les gens et faire de petites études sociologiques, c’est quand même les pleins de caddies, à la caisse du supermarché. Mais maintenant j’ai une autre aire de jeu : devant la barrière de l’école. Et je crois qu’on pourrait en faire un Bingo. 1 point par cas rencontré. Filez moi votre score en commentaire et listez les cas que j’ai oublié ! (Moi je joue pas, je les ai tous déjà croisés 😉 )

Devant l’école il y a…

…la maman toujours en avance, qui connait tout le monde et tape la discut’ à tout ceux qu’elle croise.

…l’assistante maternelle avec une poussette double (ou plus), capote de pluie à la moindre bruine, et K-way des années 1990 sur le dos.

…le papa seul dans son coin, pas trop à l’aise, mais quand même content. Tellement content qu’il fait une photo de son mouflet qui sort de la classe, parce que c’est pas une image qu’il aura l’occasion de voir souvent dans l’année.

…les grands-parents venus en couple, ravis de retrouver leurs petits-enfants, et qui provoquent des cris de joie depuis l’intérieur de la classe.

…la maman en pyjama. Oui oui, déjà vu.

…la maman en jogging, à la cool, pas coiffée, ni maquillée. Le point Bingo n’est valable que si cette même maman est présente le soir, maquillée, brushinguée et bien sapée.

…la maman qui arrive en retard, celle qui court pour déposer ses enfants et qui panique alors que toi tu es déjà en train de faire ta marche-arrière pour rentrer dans ton chez toi, tranquilou. La même que dans le sketch de Florence Foresti en fait.

…le papa venu en moto que tu comprends pas où il a mis son mouflet pour l’amener jusque là. Bien que le gamin soit assez petit pour se cacher dans son blouson, mais bon… c’est bizarre.

…la maman qui dépareille, qui a pas le même look que les autres, que tu repères au quart de tour, et à qui l’instit ne demande pas « quel enfant vous venez chercher ? » parce qu’il l’a bien repérée. (Celle-là, c’est moi apparemment).

…le tonton/la tata/parrain/marraine venu pour faire plaisir mais qui entrave que dalle au fonctionnement de l’école et qui pose des questions à tout le monde. « C’est là l’entrée ? » ou « Je dois rentrer avec lui ou je le laisse à la barrière ? »

les enfants tout sages et qui attendent patiemment l’ouverture de la grille, et à côté ceux qui joue à faire entrer le plus de terre possible dans le petit trou de la bouche d’égout. Et même que souvent, ceux-là, c’est les tiens (et dans ce cas ça fait 2 points !).

le chat du quartier, qui vient se faire dorer la pilule à son aise sur la rampe qui sert aux propriétaires de poussettes ou de fauteuils. Ce même chat qui au lieu de se barrer en courant, rapplique quand les mioches lui courent dessus pour avoir sa dose de caresses avant qu’ils ne rentrent en classe.

Voilà les cas que je rencontre le plus souvent, ou que j’ai rencontré par le passé. C’est pas exhaustif et y’en a pas non plus partout et à chaque fois des cas comme ceux-là. Mais je les ai repérés, et ça m’a fait marrer.

Faut pas le prendre mal ou se sentir visé, parce que moi-même je suis parfois un peu de tout ceux-là. Et c’est bien ça le plus drôle d’ailleurs !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s